Frontpage Slideshow (version 2.0.0) - Copyright © 2006-2008 by JoomlaWorks

Les dossiers thématiques

l'îlot central, une solution séduisante mais...

Envoyer Imprimer PDF

Coupdepouce.jpgPlacer l'évier ou la plaque de cuisson sur un îlot central est bien tentant. Mais, pour séduisante que soit la proposition, elle peut se heurter à toutes sortes de problèmes techniques. Il faut avant tout penser arrivée et évacuation d'eau, fixation au plafond pour la hotte et passage discret des câbles électriques. Autant de problèmes faciles à résoudre quand on construit la maison, mais plus difficiles à mettre en œuvre quand on la rénove. Dans ce dernier cas, la solution la plus souvent exploitée, est une cuisine "sur estrade", en général de 15 à 20 cm de haut, sous laquelle passent les conduits et câbles électriques.
Que le séjour sente le chocolat passe encore, mais que des effluves de grillades flottent dans le salon tout l'après-midi, voilà qui est pour le moins déplaisant... Comme il n'est pas toujours possible d'ouvrir les fenêtres en grand, l'installation d'une hotte se révèle indispensable. Elle aspire et filtre l'air vicié, retient graisses et odeurs. Bonne nouvelle : le choix est vaste et la hotte participe de plus en plus à la décoration. Pour une utilisation optimale, retenez qu'elle doit être plus large que le plan de cuisson au-dessus duquel elle se trouve et qu'il faut la mettre en marche 5 minutes avant de cuisiner et l'éteindre 10 minutes après. Cela étant, le choix de la hotte est fonction de la taille de la cuisine. La norme veut qu'elle soit en mesure de renouveler 10 à 12 fois le volume d'air de la cuisine par heure. Pour une cuisine de 12 m2, haute de 3 m, préférez une hotte disposant au minimum d'un débit d'air de 400 m3/h. Si la cuisine est ouverte sur le séjour, il faut prendre en compte toute la superficie et donc opter pour des modèles puissants (pour 40 m² et 2,50 m sous plafond, compter 1 000 m3/h).
Ne l'oubliez pas, dans la cuisine, les machines électriques sont nombreuses et bruyantes : réfrigérateur, micro-ondes, robot, hotte, machine à laver la vaisselle... Ajoutez un poste de radio ou une télévision à proximité et vous obtenez une belle cacophonie, à la limite du supportable ! Mieux vaut donc se renseigner sur la discrétion des équipements que vous voulez acheter et privilégier les plus silencieux. L'information s'obtient facilement pour les lave-vaisselle et les hottes. En revanche, elle est introuvable pour les robots ou les bouilloires... Sachez en outre que le silence n'est pas toujours affaire de prix : les produits les plus chers ne sont pas toujours les plus discrets.

Crédit photo : Coup de Pouce

 

Objectif ergonomie

Envoyer Imprimer PDF

flip design.jpgDe manière plus générale, c'est toute l'ergonomie de la cuisine qui concentre l'attention des fabricants. Les fonctions sont regroupées pour éviter que l'on courre sans cesse aux quatre coins de la cuisine et les rangements sont étudiés de près.
Objectif : maximiser le moindre espace tout en garantissant la meilleure accessibilité possible. Multiplication des crédences, modules de rangement dans les tiroirs, paniers variés dans les placards... tout est minutieusement calculé. Et c'est bien souvent sur ces équipements en option que se fait la différence entre des cuisines plus ou moins fonctionnelles. Malheureusement, leur prix fait vite grimper la facture également !

Crédit photo : Flip Design

 
Page 5 de 18

Nos Partenaires