Frontpage Slideshow (version 2.0.0) - Copyright © 2006-2008 by JoomlaWorks

La maison passive

Envoyer Imprimer PDF

isolation1-dossierdec09On connaissait les ampoules basse consommation. Désormais, on parle aussi de "maisons basse consommation". De quoi s'agit-il ? De la même manière qu'une ampoule fluo-compacte apporte un confort identique à une ampoule classique en consommant 5 fois moins d'énergie, la maison basse consommation offre le même confort qu'un logement classique... en consommant beaucoup moins.
Qu'il s'agisse d'une construction neuve ou d'une rénovation, tout commence par l'enveloppe du bâtiment, qui doit permettre de limiter au maximum les besoins en énergie liés au chauffage ou à la climatisation et qui représentent 75 % de la consommation d'un logement.
La formule gagnante consiste donc en l'équation suivante : isolation thermique de l'enveloppe + étanchéité à l'air des parois de l'enveloppe + ventilation contrôlée de très haute performance.
Pour y parvenir et optimiser l'efficacité énergétique, il faut donc adopter une conception architecturale bioclimatique, des équipements de chauffage et d'éclairage eux-mêmes de très haute performance et les combiner avec des systèmes reposant sur des énergies renouvelables.
Dès lors, on peut concevoir une maison basse consommation, voire une maison passive. Ce concept caractérise une maison à très faible consommation énergétique, autonome pour ses besoins en énergie (chauffage, électricité...). Mieux encore, les maisons à énergie positive produisent plus.

 

Nos Partenaires