Frontpage Slideshow (version 2.0.0) - Copyright © 2006-2008 by JoomlaWorks

Dossier cuisine

l'îlot central, une solution séduisante mais...

Envoyer Imprimer PDF

Coupdepouce.jpgPlacer l'évier ou la plaque de cuisson sur un îlot central est bien tentant. Mais, pour séduisante que soit la proposition, elle peut se heurter à toutes sortes de problèmes techniques. Il faut avant tout penser arrivée et évacuation d'eau, fixation au plafond pour la hotte et passage discret des câbles électriques. Autant de problèmes faciles à résoudre quand on construit la maison, mais plus difficiles à mettre en œuvre quand on la rénove. Dans ce dernier cas, la solution la plus souvent exploitée, est une cuisine "sur estrade", en général de 15 à 20 cm de haut, sous laquelle passent les conduits et câbles électriques.
Que le séjour sente le chocolat passe encore, mais que des effluves de grillades flottent dans le salon tout l'après-midi, voilà qui est pour le moins déplaisant... Comme il n'est pas toujours possible d'ouvrir les fenêtres en grand, l'installation d'une hotte se révèle indispensable. Elle aspire et filtre l'air vicié, retient graisses et odeurs. Bonne nouvelle : le choix est vaste et la hotte participe de plus en plus à la décoration. Pour une utilisation optimale, retenez qu'elle doit être plus large que le plan de cuisson au-dessus duquel elle se trouve et qu'il faut la mettre en marche 5 minutes avant de cuisiner et l'éteindre 10 minutes après. Cela étant, le choix de la hotte est fonction de la taille de la cuisine. La norme veut qu'elle soit en mesure de renouveler 10 à 12 fois le volume d'air de la cuisine par heure. Pour une cuisine de 12 m2, haute de 3 m, préférez une hotte disposant au minimum d'un débit d'air de 400 m3/h. Si la cuisine est ouverte sur le séjour, il faut prendre en compte toute la superficie et donc opter pour des modèles puissants (pour 40 m² et 2,50 m sous plafond, compter 1 000 m3/h).
Ne l'oubliez pas, dans la cuisine, les machines électriques sont nombreuses et bruyantes : réfrigérateur, micro-ondes, robot, hotte, machine à laver la vaisselle... Ajoutez un poste de radio ou une télévision à proximité et vous obtenez une belle cacophonie, à la limite du supportable ! Mieux vaut donc se renseigner sur la discrétion des équipements que vous voulez acheter et privilégier les plus silencieux. L'information s'obtient facilement pour les lave-vaisselle et les hottes. En revanche, elle est introuvable pour les robots ou les bouilloires... Sachez en outre que le silence n'est pas toujours affaire de prix : les produits les plus chers ne sont pas toujours les plus discrets.

Crédit photo : Coup de Pouce

 

Objectif ergonomie

Envoyer Imprimer PDF

flip design.jpgDe manière plus générale, c'est toute l'ergonomie de la cuisine qui concentre l'attention des fabricants. Les fonctions sont regroupées pour éviter que l'on courre sans cesse aux quatre coins de la cuisine et les rangements sont étudiés de près.
Objectif : maximiser le moindre espace tout en garantissant la meilleure accessibilité possible. Multiplication des crédences, modules de rangement dans les tiroirs, paniers variés dans les placards... tout est minutieusement calculé. Et c'est bien souvent sur ces équipements en option que se fait la différence entre des cuisines plus ou moins fonctionnelles. Malheureusement, leur prix fait vite grimper la facture également !

Crédit photo : Flip Design

 

les cuisines se montrent !

Envoyer Imprimer PDF

journalduloft.jpgBesoin d'espace, envie d'échanges... Quand la cuisine s'ouvre "à l'américaine", elle devient le cœur vivant de la maison. Libérée des murs, la pièce se sophistique et s'embellit. En vedette : l'ilot central gomme les frontières entre le fonctionnel et la détente. C'est le nouveau concept de la cuisine living où les deux volumes s'articulent de manière naturelle autour des éléments. Dans ce lieu très architecturé, rien ne vient heurter l'harmonie de la composition. Parties techniques et électroménager, camouflés derrière l'uniformité des façades, jouent la discrétion, au profit d'un décor de plus en plus soigné où prime l'ergonomie. Maxi plan de travail, rangements coulissants, regroupement des différents pôles d'activité... tout est calculé dans le moindre détail, pour une organisation la plus rationnelle possible.
La cuisine ouverte étant, par définition, vue du salon, la tendance forte est d'unifier les styles. La cuisine n'est plus juxtaposée au salon, elle doit se fondre dedans et le prolonger. Les étagères de la cuisine prennent donc l'allure de bibliothèque : la forme des placards s'unifie, qu'ils renferment de la vaisselle ou des conserves, et les façades s'habillent à l'identique. Au final, cuisine et séjour ne font plus qu'un. Pour encore davantage d'harmonie, les cuisinistes ont abandonné les implantations avec de multiples placards, ils proposent à présent des armoires équipées de tiroirs coulissants, mais fermées par une porte unique. Visuellement, l'effet est plus harmonieux et élégant. Dans cette optique, l'option des portes coulissantes est préférable pour cacher les zones techniques : le four est escamoté, l'évier est caché.

Crédit photo :  le Journal du Loft

 

les tendances du moment

Envoyer Imprimer PDF

cuisine-elle.jpgCôté tendances : les cuisines s'offrent à vous dans des versions glamour, en noir chic comme en couleurs choc, mais aussi plus intelligentes, pour vous simplifier la vie au quotidien, et plus écolo, pour être au diapason de ses convictions à la maison. En 2010, surtout, les nouvelles cuisines pensent aux heureux occupants de petites surfaces, et se déclinent dans des modèles plus mini et selon des tarifs les plus serrés, aussi.
Prise de conscience écologique oblige, la cuisine se met également au vert. Au sens littéral du terme, puisque les envies de nature la parent de teintes et de matières végétales. Et au sens environnemental aussi, puisque nombre de nouveautés permettent de faire de belles économies d'énergie. Pierre naturelle pour l'évier et le plan de travail, verre trempé et bois brut, les cuisines 2010 ont visiblement soif d'authentique et de nature. Pas question pour autant de revenir aux cuisines d'antan, ces matériaux se marient aujourd'hui à des styles contemporains, adoptant des lignes design pour une ambiance "verte", certes, mais tendance !

Crédit photo : Cuisine Elle

 

du nouveau dans la cuisine

Envoyer Imprimer PDF

s.clement.jpgLes beaux jours sont là... Il est temps après s'être occupé d'aménager son extérieur d'ouvrir les portes de son intérieur et de réaménager...sa cuisine !!! Et là, tout est possible... Hier entièrement fermées, elles sont aujourd'hui en open space. Les frontières tombent et les cuisines s'exposent, superbes, plus sophistiquées, pour s'intégrer harmonieusement aux intérieurs les plus déco.... La cuisine ouverte, qu'elle soit à l'américaine ou intégrée dans le séjour, voilà longtemps déjà que ce type d'implantation s'est imposé dans la maison.
Aujourd'hui, la tendance franchit un pas de plus en accentuant son qualificatif de véritable pièce à vivre. Agrémentée d'étagères ou de bibliothèques, soit pour ranger la vaisselle ou pour y mettre des livres, elle s'approprie l'espace en imposant avec style le mélange des genres. Cuisine et salon deviennent le lieu unique où l'on aime s'y réunir, y vivre. La cuisine est maintenant plus que jamais au cœur de la vie quotidienne. Fini le temps du conformisme, désormais les cuisines s'ouvrent aux vues de tous, les cuisines doivent assurer ! Alors suivez le guide !

Crédit photo : S. Clément

 

Nos Partenaires