Frontpage Slideshow (version 2.0.0) - Copyright © 2006-2008 by JoomlaWorks

La régulation thermique

Envoyer Imprimer PDF

chauffage4-dossiernov09

Avoir un intérieur toujours à la bonne température, c'est-à-dire adaptée au moment et à l'endroit, c'est l'idéal. Non seulement en termes de confort, mais aussi d'économie d'énergie.
Cette régulation permet de maintenir une température ambiante constante, selon la valeur que vous choisissez, et ce, quelles que soient les conditions extérieures. Elle prend donc en compte les apports de chaleur (le soleil en journée, le fonctionnement des appareils de cuisson aux heures de repas...) pour moduler la production de chaleur et ainsi agir directement sur le système de chauffage. Elément complémentaire de la régulation thermique, la programmation fait varier la température suivant vos désirs et votre mode de vie (absences/présences, jour/nuit...).
Diverses possibilités existent alors. La sonde extérieure, par exemple, est recommandée pour les chaudières à basse température et les maisons quatre façades. Elle ajuste la température intérieure en fonction de la température extérieure. Le thermostat d'ambiance, lui, coupe le circulateur du chauffage quand la température programmée dans une pièce de référence (souvent le séjour) est atteinte. Les vannes thermostatiques offrent quant à elles une régulation de la température adaptée à chaque pièce. On peut aussi placer un aquastat qui arrête la chaudière quand l'eau de sortie atteint la température désirée, en fonction de la saison par exemple.
Quelque soit la solution que vous adopterez, vous ferez le bon choix. La régulation thermique, c'est effectivement la bonne température au bon moment, jusqu'à 25% d'économies d'énergie et une utilisation très simple !

 

Nos Partenaires